• en
  • fr


Apprentissage des Kata de base Catégories : Préparation DAF, DIF, CQP
Auteur : Alain Foltzer

Apprentissage des Kata de base


L'enseignement des Kata est l'une des problématiques majeures de l'enseignement du karaté.

Le kata est à l'origine de tous les questionnements sur les contenus techniques. "Combat réel contre des adverses imaginaires" (ce qui n'est pas correct d'ailleurs! en référence au livre d'Herbin et Chémama) ou répertoire des techniques connus en karaté, le Kata apparaît très largement comme l'axe central de la méthode traditionnelle.

Il ne faut pas oublier que statistiquement peu de pratiquants ont la chance de pouvoir aborder l'apprentissage des kata supérieurs. Si l'on comptabilise le nombre de ceinture noire sur le nombre total de licenciés ou de personnes ayant été licencié sans jamais atteindre ce grade, inutile de savoir compter pour ce rendre compte à quel point un enseignant a plus de chance d'enseigner inlassablement des Kata de base à un public qui se renouvelle plutôt que d'approfondir la connaissance du Kata au regard de son supposé attribut : l'exercice du combat.

1ère remarque : Le kata n'est pas un combat réel contre des adversaires imaginaire comme cela se dit : Il est une simulation extrapolé du combat libre - il est donc limitant sur le plan technico-tactique. C'est la raison pour laquelle il existe plusieurs kata organisant ainsi un important répertoire technique et tactique de plus en plus complexe - Entre ces 2 définitions, il y a une interrogation de taille à percevoir : Il n'y a pas de pression événementielle dans le Kata comme c'est la cas en combat : Le Kata n'est pas un combat (Il est un outil). Alors que les assauts conventionnels le devienne.

A l'intérieur de la méthode traditionnelle, le kata est identifié comme support d'enseignement du combat et non comme une fin en soi - Par extrapolation des séquences qui le constitue (Bunkaï), les techniques étudiées sont ensuite progressivement "instanciées" (mise à l'épreuve du réel) à travers les assauts conventionnels qui pour leur part, sont les derniers outils d'apprentissage vers le combat "libre".

Le kata, même s'il situe l'apprenant dans un contexte où les aptitudes physiques et intellectuelles (Concentration, vigilance, perception...) sont pleinement requises, ne permet pas au pratiquant de vivre l'expérience du combat par le biais d'aptitudes affectives du type "accepter l'opposition" et "gestion du stress" si chères au combat libre - Le kata ne souffre d'aucune pression événementielle, contrairement au combat -

Même si le Kata n'a pas la même signification pour un débutant, l'intérêt de cette réflexion est de mettre en évidence le fait que les kata de base ne sont pas des outils d'apprentissage du combat à proprement parlé au même titre que peuvent le percevoir certains pratiquants experts (leur expérience du combat n'est pas la même) : Les katas de base essentiellement, sont des outils d'apprentissage technique en raison du caractère novice de leur pratiquant (C'est certainement en cela qu'ils se différencient des Kata supérieurs).

2ème remarque : il faut savoir que si l'on part du principe que le Kata est une expérience "limitée" du combat par projection mentale des adversaires, ce qui est possible avec des adultes ne l'est pas avec des enfants âgés de moins de 11-12 ans (Cf/ Psychologie génétique : Piaget - Développement de l'intelligence dans l'ontogénèse). En effet à cet âge, les enfants n'ont pas la possibilité de fonctionner par abstraction - Le Kata, en ce qui les concerne, est une gymnastique très éducative certes, mais qui ne peut pas avoir les mêmes fins, d'une part parce qu'ils sont essentiellement débutants dans l'activité et d'autre part parce que ce sont des enfants (cqfd).

Didactique

En tant qu'enseignant, quelles sont les questions que je peux me poser pour situer mes objectifs d'enseignement?

- Quelles techniques sont préalables à l'apprentissage des kata de base? Sur le plan de la connaissance technique, quels sont les acquis qui me permettront de débuter un 1er enchaînement. - Qu'est-il important de connaître dans un kata et qui pourrait être utile dans tous les autres? En d'autres termes, existe-il des points communs à plusieurs kata, voir tous les Kata? (les katas de bases sont aussi et peut-être surtout des outils d'apprentissage des kata supérieur) - Réponses : L'équilibre / la notion d'enchaînement de techniques / les changement de direction (pivots) / le rythme (alternance temps faibles et forts) / le tempo (variation temporelle) / L'implication réaliste / la connaissance du bunkaï / la mémorisation des séquences du kata, etc...

D'une façon plus simple, le programme du Shodan (1er dan) nous renseigne plus exactement sur ces compétences communes.

.



Partager cet article