• en
  • fr


Perfectionnement des kata de base Catégories : Préparation DAF, DIF, CQP
Auteur : Alain Foltzer

Perfectionnement des kata de base


Préambule : "Que l'on perfectionne n'importe quel kata, revient à perfectionner tous les kata à travers leurs principes d'action".

Didactique : Perfectionner, c'est aussi agir sur l'individu qui doit mettre en "forme" le Kata. Perfectionner un Kata de base, c'est améliorer :

  • Les compétences de l'individu sur le plan moteur (aspect éducatif de l'enseignement -> Amélioration des aptitudes motrices de l'élèves)
  • La connaissance des bunkaï par exemple (du sens des enchaînements)...C'est s'appuyer sur des acquis pour aller vers une expression plus efficace des enchaînements.


Au final, perfectionner un Kata de base (ou supérieur), c'est être capable de comparer (d'évaluer) ce qui est de l'ordre de l'apprentissage, de ce qui est de l'ordre du perfectionnement des acquis :

Ce qui s'apprend
Ce qui se perfectionne

Le diagramme du Kata

  • directions et sens des déplacements
  • Les techniques qui le compose

Conséquences pédagogiques : Implication optimale de la mémoire limitée :

  1. Aux caractéristiques THEORIQUES des élèves (enfants, ados ou adultes > Voir théorie de l'apprentissage)
  2. Les caractéristiques des élèves: Motivation / capacités physiques et cognitives, etc...

Le respect des critères de réalisation des techniques

Conséquences pédagogiques : Par rapport à ce qui est écrit dans le cadre de gauche, on peut s'interroger sur chaque cas. L'exemple d'un enfant qui arrivera à maintenir un état de concentration plus long est déjà en cours de perfectionnement mais à son échelle (c'est du cas par cas dont ne tient pas compte la méthode traditionnelle d'enseignement) - Question : Comment revaloriser l'élève qui progressent progresse moins vite en terme de respect des critères de réalisation technique mais qui de son point de vue aura beaucoup plus progressé sur le plan de son implication personnelle à apprendre un kata (ou une technique) > Les risques d'abandon sont importants à ce stade puisque dans un cas, l'enseignant revalorisera l'élève qui par exemple se sera appuyé sur ces acquis pour accéder à l'expression d'un kata méritant le grade supérieur (apprentissage moindre) et laissera pour compte celui-ci qui d'un point de vue personnel se sera plus impliqué pour progressé - Réponse :

Ne pas utiliser le kata comme outil d'évaluation avant un certain grade (exemple : Vert ou Bleu -> Ce qui est mon cas)

La liaison des techniques qui le compose (la coordination des actions)

  • La préparation des pivots
  • La préparation des techniques avant les pivots
  • La synchronisation des techniques avec les pivots (pivoter tout en effectuant la technique)
  • La continuité des actions d'une technique à l'autre
Conséquences pédagogiques : Ceci met en évidence l'un des principes d'action propre à la réalisation des Kata : La coordination des déplacements et des techniques.

L'équilibration (la capacité d'anticipation des équilibres à venir)

  • Pendant les pivots > Etre capable d'accélérer la technique (chemin moteur des membres plus long)
  • Dans les déplacements (Action de translation > Accélération des mouvements)
  • En fin de déplacement (Décélération du mouvement)

Conséquences pédagogiques : Il y a là un feed back (english term qui signifie : un retour d'informations) qui agit sur l'apprentissage technique lui-même. Le travail du Kata en terme de perfectionnement devient un outil de perfectionnement des critères de réalisation des techniques qui le compose. La capacité d'accélération, de décélération, d'équilibration (cad, d'anticipation des équilibres à venir) renforcent les capacités de réalisation des techniques elles-mêmes. Le Kata, à ce stade, donne aux techniques qui le compose, une signification plus réaliste que le KY HON. Puisque les techniques sont inscrites dans une LIAISON ATTAQUE-DEFENSE que mettent en avant les BUNKAÏ (et les assauts conventionnel d'un manière plus large) - Concrètement, le BUNKAÏ est l'outil de perfectionnement du Kata par excellence. Quant au KY HON, l'outil d'apprentissage du KATA. (Ceci à une conséquence immédiate dans un cours)

Rythme et tempo

  • Variation des vitesses d'exécution (alternances actions rapides/actions lentes)
  • Les temps de pause entre certaines séquences

Conséquences pédagogiques : Tous les éléments précédents doivent être intégrés pour en arrivé à une gestion du rythme et du tempo des Kata > Objectif particulièrement admis en compétition qui devient dès lors un OUTIL de perfectionnement totalement légitime - Une approche compétitive du Kata est parfaitement concevable dans une démarche traditionnelle.

"La marque du kimono... :)"

Conséquences pédagogiques : Aucune


En résumé : Colonne de GAUCHE, nous avons les objectifs d'apprentissage des Kata, colonne de DROITE, les objectifs de perfectionnement et leurs perspectives pédagogiques.

.

.

PLAN DE SEANCE PEDAGOGIQUE (Formulaire type DIF)

Thème : Perfectionnement d'un Kata de base

Objectif principal du cours : Rytme d'exécution - perfectionnement de Heian Nidan (ou Pinan Shodan : équivalent en Shito-ryu)

Elève concernés : Public gradé (forcément)

Durée totale du cours : 1h 30

Objectifs poursuivis
Description de l'exercice
Organisation matérielle
Minutage

Salut

Echauffement général : ...

Echauffement spécifique : ... + Un KIHON à base de technique qui compose le Kata.

Rappel des critères de réalisation technique - Travailler lentement (situation d'échauffement)

15'
Différencier rythme et tempo

Partie principale

1- Réaliser toute ou une partie du Kata (gestion de la fatigue à venir) en enchaînant un nombre précis de technique sans rupture dans les enchaînements.

  • Tempo lent : Au signal de l'enseignant. Enchaîner 2 techniques avant de marquer un temps d'arrêt et progresser ainsi dans le Kata.
    • 1,2....1,2....1,2
  • Tempo lent : Au signal de l'enseignant. Enchaîner 3 techniques avant de marquer un temps d'arrêt.
    • 1,2,3....1,2,3....1,2,3
  • Tempo lent : Au signal de l'enseignant. Enchaîner 4 techniques avant de marquer un temps d'arrêt.
    • 1,2,3,4....1,2,3,4....1,2,3,4

Variante : Les élèves réalise le travail sans intervention de l'enseignant.

Variante : Tempo plus rapide

  • 1,2..1,2..1,2
  • 1,2,3..1,2,3..1,2,3
  • 1,2,3,4..1,2,3,4..1,2,3,4

Eléves répartis de façon homogène sur toute la surface du tapis.

L'enseignant donne le rythme à voie haute pour tous les élèves.

20'

Renforcement de la capacité à varier le rythme d'action selon des tempo différents

Mettre en place un BunKaï à base de 3 techniques - Les 3 premières techniques du kata par exemple.

" Tori attaque OÏ Tsuki shudan puis sur place Gyaku Tsuki Shudan - UKe réplique par les 3 premières techniques d'ouverture du kata Heian Nidan > 2 techniques de blocage + 1 contre en Tetsui Uchi"

Fairer varier le rythme d'exécution des techniques, en situation d'application :

  • 1...2...3
  • 1,2.....3
  • 1.....2,3
  • 1,2,3

Idem en variant le tempo

  • 1.....2.....3 (Plus lent)
  • 1,2...3 (plus rapide)
  • 1..2,3 (plus rapide)
  • 1..2..3 (plus lent)
  • etc...

Par 2 - Face à face - Respectez les critères de réalisation techniques

Réaliser le travail des 2 cotés

L'enseignant peut donner les temps pour tout le groupe pour progressivement laisser les élèves agir seul (intégration de la consigne)

20'





Partager cet article