• en
  • es
  • fr
  • it


Optimiser le Kihon

Catégories : Pédagogie & enseignement
Publié par Alain Foltzer

Optimiser le Kihon

.

Le Kihon est un outil qui permet à l’enseignant de travailler sur les critères de réalisation gestuel des techniques. C’est un moment de répétition des gestes pour les apprendre et les automatiser. Seul soucis c’est qu’à force de répétition soumis à un nombre important de consignes à respecter, le pratiquant automatise aussi ses erreurs. Il répète certains mouvements erronés qu’il ne prend pas le temps de corriger.

Afin d’optimiser le Kyhon, chez les enfants et les débutants voir au delà, l’idée consiste à n’injecter dans la consigne qu’un seul critère à la fois, ciblant ainsi plus précisément ce sur quoi les élèves doivent se concentrer en particulier. Mais plus encore, plutôt que d’adresser cette consigne à l’ensemble du groupe, assignez à chaque élève la consigne qui lui fait défaut.

Exemple : vous allez tous réaliser oi tsuki en ayumi achi mais en ce qui te concerne toi, tu vas porter toute votre attention sur le Hikité, quant à toi tu vas faire attention à ce que ta jambe arrière reste tendue en zenkutsu dachi, etc.

Il est même plus simple de répartir les consignes en constituant des groupes que l’on appelle des groupes de besoin. Au final, alors que tout le monde fait la même chose sur le plan technique, chaque élève travaille sur sa propre consigne.



Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)