• en
  • fr


Les différents modes d'entrée dans l'activité Karaté pour les enfants

Auteur : Alain Foltzer
,

Les différents modes d'entrée dans l'activité Karaté pour les enfants

Voici 2 citations issues de la littérature spécialisée en EPS qui peuvent apporter un éclairage sur le thème  proposé :

1- "La technique, par sa rigidité, s’oppose directement au caractère novateur de l’activité individuelle d’adaptation". Cette 1ere citation plébiscite plus l'entrée dans l'activité karaté pour les enfants par le biais d'une opposition ludique et sportive (activité d'adaptation).

2- "C’est lorsqu’on fige la technique dans une formalisation abstraite (sans rapport au sens), et qu’on la fait copier servilement qu’on sombre dans le technicisme.*. Cette 2ème citation, permet d'entrevoir une entrée dans l'activité par les "assauts conventionnels", ouvrant ainsi la porte à l'enseignement du couple Kata/Bunkaï en opposition à un travail du Kata sans lien avec le sens que l'on attribue aux techniques qui le compose.

Au final, "Selon que l’enseignant conçoit la technique comme un « Geste » (conception formelle) ou comme une « Habileté corporelle pour résoudre un problème posé » (conception fonctionnelle), les contenus d’enseignement et les conditions d’apprentissage proposées aux élèves changent fondamentalement."

modèle traditionnel

Le schéma de base du modèle traditionnel d'enseignement du Karaté ci-dessus est tout a fait indiqué pour mettre en évidence les modes d'entrées POSSIBLES dans l'apprentissage du karaté pour les enfants (Il y a d'autres variation mais mineures).

modele d'enseignement enfant

Il est intéressant de noter que les conceptions (formelles et fonctionnelles de la technique) ne s'opposent pas, mais en tant qu'enseignant, nous en privilégions en générale une, selon notre histoire personnelle couplée à notre formation et nos pratiques (Ce qu'étudie la didactique clinique).

Le but de cet article est simple : C'est un préambule qui met en évidence d'autres possibilités plus en phase avec les enfants que le seul et unique modèle traditionnel qui sur le plan pédagogique représente seulement la version finale, la version d'aboutissement de la pratique du Karaté une fois adulte.

Voici par exemple une entrée en matière pour enfants débutants qui s'appuie sur une conception fonctionnelle et qui introduit les composantes tactiques de l'opposition sans bagage technique conséquent. Ce qui viendra par la suite et qui pourra être stabilité par du Kihon ou des assauts conventionnels qui à terme seront eux-mêmes orientés vers ce que les élèves découvriront comme étant en réalité les bunkaï du 1er Kata qu'ils seront en train d'apprendre (mais en dernier).

De la sorte, le Kata devient non encore sujet d'étude mais répertoire technico-tactique (1er sens du Kata). Comme vous le comprenez, je ne m'éloigne pas de la méthode traditionnelle. Elles est toujours là en arrière plan mais seulement déroulé progressivement en faisant interagir ses outils (Kihon, Kata, AC) différemment (on a le temps avant que les enfants deviennent adultes).

Produit(s) de la boutique en lien avec cet article



Partager cet article