Avec un cerceau

Catégories : Ateliers pédagogiques
Publié par Alain Foltzer

Réactifs des l'âge de 5 ans et parfois moins selon le profil de l'enfant (expérience motrice, capacité d'écoute, etc), la série de jeux d'échauffement et d'éducatifs proposée dans cet article ne tourne qu'autour de l'exploitation d'un seul outil pédagogique : un cerceau.

Qu'il soit plat ou rond, le diamètre du cerceau dépendra de la nature du jeu ou de l'éducatif.

1>Débutons par une situation qui permet à la fois à l'enfant de s'échauffer sur le plan articulaire tout en exerçant des habiletés relatives à la latéralisation (faire des 2 cotés) et la représentation spatiale du corps.

Passer dans le cerceau

Consigne : Enfiler le corps à travers le cerceau en respectant l'ordre de passage des membres - 1 jambe puis la tête puis l'autre jambe.

objectif : Echauffement / latéralisation / représentation spatiale du corps par rapport au cerceau

2>2ème situation ne faisant pas vraiment apparaître de difficulté en soi : un jeu d'équilibre simple à mettre en place et dont le but pour les élèves apparaîtra clairement - tenir le plus longtemps en équilibre (= challenge). L'enseignant y verra par contre un exercice dont la justification "éducative" (gestion de l'équilibre sur 1 pied) s'inscrit dans une perspective d'apprentissage technique : Mae-Géri par exemple.

Tenir l'équilibre

Consigne : Fléchir suffisamment la genou et la hanche de façon à ce que le cerceau tienne seul (le lâcher). Puis garder ainsi l'équilibre sur 1 pied sans bouger.

objectif : Echauffement / latéralisation / Construire un équilibre stable sur 1 pied / Construire Mae géri

3> Si cette 3ème situation entre naturellement dans la logique de progression de la précédente, notez au regard de la vidéo, l'écart entre la réalisation du mouvement du coté droit et du coté gauche : On observe un contrôle moteur moins maîtrisé d'un coté dans l'extension puis la flexion ample du genou : Simple observation qui pourtant doit amener à comprendre qu'il ne faut pas confondre erreur et inaptitude à réaliser un mouvement. Autre élément à observer : Que font les bras de l'élève lorsqu'il lâche le cerceau? Servent-ils à gérer l'équilibre (les utilisent-ils comme balancier) ou l'équilibre est-il stable?

Bref, autant d'indicateurs observables qui ne servent ici qu'à rappeler l'un des principes fondamentaux dans un enseignement à visée technique. Ce que l'élève n'arrive pas à réaliser n'est pas forcément la conséquence d'une erreur mais d'aptitudes physiques qui ne permettent pas l'expression de la consigne. C'est la raison pour laquelle, on préférera sur le plan de l'énoncé des objectifs, la formule: "Construire Mae-géri" plutôt que "Réaliser Mae-géri". Une nuance qui a toute son importance et qui en dit long sur la logique pédagogique de l'enseignant.

Stabiliser son équilibre pour donner un coup de pied

Consigne : Une fois en équilibre, cerceau posé sur la hanche et lâché, réaliser une extension / flexion du genou.

objectif : Echauffement / latéralisation / Construire un équilibre stable sur 1 pied / Construire Mae géri

4> Prolongeons la situation en incluant un déplacement dans l'exercice précédent. Déplacement qui chez l'enfant, va accentuer la difficulté puisque l'équilibre devient plus difficile à stabiliser. Le placement du cerceau sur la hanche devient plus problématique et augmente le temps durant lequel l'enfant va rester en équilibre. Ce qui en soi est notre objectif.

Il est à noter que cet exercice oblige l'enfant à bien segmenter les différentes phases nécessaires à la réalisation du coup de pied : préparation de la technique (prise d'équilibre / placement du genou) / réalisation de la technique (extension - flexion du genou) / repositionnement (retour équilibré au sol)

Stabiliser son équilibre après un déplacement

Consigne : Stabiliser son équilibre après un déplacement d'un pas, avant de poser le cerceau sur la hanche puis le lâcher pour réaliser une extension / flexion du genou.

objectif : latéralisation / Construire un équilibre stable sur 1 pied / Construire Mae géri

5> En reprenant très exactement la situation précédente MAIS en plaçant cette fois-ci le cerceau non plus sur la hanche MAIS sur le genou, l'élève n'est plus seulement confronté à la gestion d'un équilibre stable mais à une action de coordination de cet équilibre avec l'extension puis la flexion du genou (Mae géri).

Coordonner équilibre et coup de pied

Consigne : Stabiliser son équilibre avant de poser le cerceau sur le genou et non plus la hanche. Le lâcher pour réaliser une extension / flexion du genou.

objectif : latéralisation / Construire un équilibre stable sur 1 pied / Construire Mae géri

6> Si au premier abord cette 1ère situation apparaît simpliste, elle vise cependant à confronter l'enfant à un problème qu'il va devoir résoudre et face auquel il n'a pas forcément d'emblée la bonne réponse (il va devoir tâtonner pour trouver la solution > donc apprendre et exercer ses aptitudes).

Rappel : Si l'on désire injecter un apprentissage dans une situation dite "ludique", il s'agit d'introduire clairement (en terme de consigne) un élément précis à respecter. Le but en somme, est d'obliger l'enfant à dépasser "le simplement faire" en cherchant à "bien faire".

Saut de corde

1ère consigne : Chevaucher le cerceau 1 pied après l'autre SANS que celui-ci ne touche la tête.

Renforcement de la consigne : Garder les mains toujours à la même hauteur (Ne pas descendre le cerceau pour passer les pieds puis le monter pour passer la tête)

objectif : Coordination / représentation spatiale du corps / gestion de l'équilibre

Constat : Comme vous le remarquez sur la vidéo, la première consigne ne pause pas vraiment de difficulté aux enfants (chevaucher le cerceau). La coordination nécessaire pour réaliser le mouvement est rapidement acquise.

Par contre, la 2ème consigne devient plus difficile à respecter. On observe des variations de hauteur en termes de tenue du cerceau, le tout combiné à des mouvements de la nuque (pour baisser la tête) que l'enfant doit éliminer en tenant son cerceau plus haut, l'obligeant de la sorte à lever les genoux plus haut. Le couple "représentation spatiale du corps / gestion de l'équilibre" doit alors s'exercer pleinement. Et là, étonnement, c'est loin d'être évident...

7> En terme de progression, la bonne réalisation des 2 consignes précédentes permet alors de satisfaire les exigences attendues sur le plan de la réalisation d'une technique de coup de pied de type Mae géri.

En résumé : si les 2 composantes de l'éducatif précédent sont respectées, alors la réalisation d'un coup de pied de type Mae géri est un élément de progression logique de la 1ère situation.

Construire Mae Géri

Consigne : Réaliser Mae Géri au moment de chevaucher le cerceau

objectif : Coordination / représentation spatiale du corps / Gestion de l'équilibre / Construire Mae géri.



Partager ce contenu