Les différents modes d'entrée dans l'activité Karaté pour les enfants

Categories : Pédagogie & enseignement
Publié par Alain Foltzer

Voici 2 citations issues de la littérature spécialisée en EPS qui peuvent apporter un éclairage sur le thème  proposé :

1- "La technique, par sa rigidité, s’oppose directement au caractère novateur de l’activité individuelle d’adaptation". Cette 1ere citation plébiscite plus l'entrée dans l'activité karaté pour les enfants par le biais d'une l'opposition ludique et sportive (activité d'adaptation).

2- "C’est lorsqu’on la fige dans une formalisation abstraite, et qu’on la fait copier servilement qu’on sombre dans le technicisme.*. Cette 2ème citation, permet ausi d'entrevoir une entrée dans l'activité par les "assauts conventionnels", ouvrant ainsi la porte à l'enseignement du couple Kata/Bunkaï en opposition à un travail du Kata sans lien avec le sens que l'on attribue aux techniques qui le compose.

"Selon que l’enseignant conçoit la technique comme un « Geste » (conception formelle) ou comme une « Habileté corporelle pour résoudre un problème posé » (conception fonctionnelle), les contenus d’enseignement et les conditions d’apprentissage proposées aux élèves changent fondamentalement." Au final, il n'est pas fait état dans cette référence littéraire des caractéristiques des élèves mais de nombreux autres apports permettront de faire avancer le débat.

modèle traditionnel

Le schéma de base du modèle traditionnel d'enseignement du Karaté est tout a fait indiqué pour mettre en évidence les modes d'entrées POSSIBLES dans l'apprentissage du karaté pour les enfants (Il y a d'autres variation mais mineures).

modele d'enseignement enfant

il est intéressant de noter que les conceptions ne s'opposent pas, mais en tant qu'enseignant, nous en privilégions en générale une selon notre histoire personnelle couplée à notre formation et nos pratiques (Ce qu'étudie la didactique clinique).

Le but de tout ceci est simple en réalité: C'est un préambule qui met en évidence d'autres possibilités plus en phase avec les enfants que le seul et supposé unique modèle traditionnel qui sur le plan péda représente seulement la version finale, la version d'aboutissement de la pratique du Karaté une fois devenu adulte. De là à imposer d'entrée au enfant le modèle traditionnel s'apparente dans notre jargon à une erreur pédagogique non pas par omission mais par ignorance. Comme je le disais à Bernard Kron juste dans le post ci-dessus. Je n'oblige personne à me lire, mon choix dans les arts martiaux et le karaté, c'est la voie pédagogique. Vous même qui cherchez sans relâche à progresser et évoluer et bien voici un aperçu de ma progression dans cette voie et ce n'est que le début. Je n'ai pas crée ce groupe par hasard et je tiens à lui faire garder son cap quelque soit les résistances.

Share this content