• en
  • fr


Demander à un débutant de regarder devant lui n'est pas forcément une bonne consigne Categories : Pédagogie & enseignement
Auteur : Alain Foltzer

Demander à un débutant de regarder devant lui n'est pas forcément une bonne consigne


C'est un aspect développé dans la vidéo en lien ci-dessous :

Le fait de baisser la tête (ou regarder le sol) est une attitude naturelle que l'on observe souvent chez les débutants plus enfants qu'adultes (quoi que) lors de la réalisation d'une technique avec les membres supérieurs et qui est dû au fait que les élèves utilisent à ce moment précis leur vision périphérique (feedback > Ils se regardent faire) pour évaluer le placement de leur corps qu'ils comparent à l'intuition qu'ils en ont (schéma corporel) pour éventuellement se corriger seul.

Cependant cela va à l'encontre des critères posturaux attendus et nombre d'enseignants leur demande à juste titre de regarder devant, les privant cependant d'un moyen de contrôle sur leur motricité (A moins d'avoir des miroirs, d'utiliser la vidéo ou d'autres artefacts).

Pour ma part, je ne fais justement pas travailler les positions (les Dachi) tant que les principales techniques de bras ne sont pas "débrouillées" (ou tout de moins celles que j'utilise sur le moment) afin que de nouvelles consignes puissent agir plus efficacement (sur les positions par exemple > Avec ou sans aménagement matériel selon l'âge).

Sachant que mon propos est un peu plus complexe que cela en réalité.



Produit(s) de la boutique en lien avec cet article



Partager cet article