• en
  • fr


Comment évaluer les enfants sachant qu'ils ne progressent pas de la même manière?

Auteur : Alain Foltzer
,

Comment évaluer les enfants sachant qu'ils ne progressent pas de la même manière?

"Evaluer", c'est apprécier, comparer, juger, estimer, etc... en somme c'est un terme polysémique qu'il convient de mieux cerner pour comprendre de quoi on parle (élève compris). Pour ma part, dans le domaine du karaté, je lui préfère l'idée de "comparer l'écart à un modèle subjectif (personnel) d'excellence technique".

Evaluation implicite ou explicite? Revoici 2 termes qui nous colle tant dans une pratique où chacun va user de stratégies personnelles pour exprimer de manière + ou - experte ou expérientielle, son mode de fonctionnement. "Implicite" dans le sens où "l'évaluation" des élèves est avant tout intuitive et reste très évasive pour l'élève. "Explicite", dans le sens où l'élève sait en amont ce sur quoi il sera réellement évalué et qui a du sens pour lui. Entre les 2, tout un processus d'adaptation aux particularités du contexte : Des élèves qui progressent différemment.

Piste privilégiée :

L'évaluation par capitalisation, vous connaissez? A mon sens, nombre d'enseignants de karaté sont beaucoup plus proches dans la réalité de cette stratégie d'évaluation qu'ils ne le pensent.

Pour ma part, c'est comme cela que je fonctionne. Elle permet entre autre chose, d'être pratique, simple à clarifier pour les élèves, en cours de formation (formative pour les élèves) et auto-référencée, c'est à dire qu'elle prend en compte les différences de progression des enfants et ne fait pas "révérence" (il n'est pas écrit "référence") à un programme pensé pour des adultes.

http://www.cafepedagogique.net/.../04102018Article6367423...

Pour appuyer mon propos, voici un exemple d'évaluation par capitalisation adossée à une progression par grade pensée pour les enfants (Didactisée).





Partager cet article